Soutenez Armenews !
POLITIQUE Rubrique

Vers une suppression de la disposition relative à la « majorité stable » lors des élections parlementaires


L’Arménie conservera sa forme de gouvernement parlementaire actuelle, mais supprimera la disposition controversée qui donne au parti politique ou au bloc qui remporte les élections législatives des sièges supplémentaires à l’Assemblée nationale pour former une « majorité stable », a expliqué un membre de la commission en charge de rédiger les changements constitutionnels.
La disposition critiquée par l’opposition a été conçue par les auteurs de la Constitution de 2015 par laquelle l’Arménie est passée d’une république présidentielle à une république parlementaire. Ils avaient alors fait valoir qu’un pays qui (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés