ELECTIONS ANTICIPEES

Nikol Pachinian ne prévoit aucune alliance avec d’autres partis


Le Premier ministre Nikol Pachinian a déclaré hier que son parti, le Contrat civil, ne formerait aucune alliance avec un autre groupe politique avant les prochaines élections législatives en Arménie.

Pachinian a précisé qu’il ne pouvait faire équipe qu’avec des personnes soutenant le programme politique de son gouvernement.

Aux élections municipales du 23 septembre à Erevan, le bloc My Step a remporté plus de 80% des voix.

« Nous participerons [aux élections de décembre] seuls… ou en suivant le format de My Step », a annoncé Pachinian au service arménien de RFE / RL (Azatutyun.am).

Il a notamment exclu une alliance électorale avec les partis République et de Lumineuse Arménie qui composent, avec Contrat Civil, le bloc Yelk.

Yelk a été créée dans la perspective de la tenue des dernières élections législatives organisées en Arménie en avril 2017. Il a remporté 9 des 105 sièges qui composent l’Assemblée nationale actuelle.

République et Lumineuse Arménie ont refusé de soutenir Pachinian lorsqu’il a lancé en avril dernier des manifestations de rue qui ont finalement renversé le dirigeant de longue date du pays, Serge Sarkissian. Ils ont exprimé leur soutien à la campagne menée par Pachinian seulement après que celle-ci a rapidement pris de l’ampleur.

Lena Nazarian, membre de premier plan du Contrat civil, a repris à son compte les déclarations de Pachinian. « Nous ne formerons pas d’alliances avec d’autres partis », a-t-elle clamé.

« Nous voulons à nouveau former une alliance avec des citoyens de la société civile », a-t-elle expliqué, ajoutant qu’ils devaient être « des professionnels possédant l’expérience, les connaissances et les compétences » nécessaires pour siéger au Parlement.

Nikol Pachinian a présenté sa démission, ainsi que celle de son cabinet, mardi soir dans le but de s’assurer que le scrutin anticipé aura lieu dans la première moitié du mois de décembre. Le parti républicain de Sarkissian et d’autres forces parlementaires se sont engagés à ne pas tenter de saboter ce projet.

par Claire le jeudi 18 octobre 2018
© armenews.com 2020


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés