ARGENTINE

La province de Tucuman reconnaît le génocide arménien


La législature de la province de Tucuman en Argentine a adopté jeudi une résolution reconnaissant le génocide arménien, respectant ainsi le droit national argentin selon laquelle le 24 avril doit être proclamé « Journée d’action pour la tolérance et le respect entre les peuples » en commémoration du génocide arménien.

« En Argentine, l’agenda pour la défense des droits de l’homme comporte un point consacré au génocide arménien, raison pour laquelle l’adhésion des provinces n’est pas seulement un acte d’accompagnement de la communauté, mais la ratification de l’engagement à ce chapitre des tragédies humaines du début du XXe siècle, étroitement liées à celles survenues plus tard. Cette étape importante de Tucuman, une province avec une faible présence dans la communauté, va dans cette direction », a déclaré Nicolas Sabuncuyan, directeur du Comité national arménien d’Argentine.

Les législateurs Osvaldo Morelli, Irene Medina, Sandra Mendoza et Sara Assan ont présenté la résolution, qui avait été présentée par le passé par Silvia Rojkes. Avec cette résolution, Tucuman deviendra la 21e province argentine à reconnaître le génocide arménien.

Le 28 juin, l’Université de San Pablo de Tucuman a accueilli la série de conférences intitulée « Le déni en tant que forme de discrimination » organisée par l’Institut national contre la discrimination, la xénophobie et le racisme (INADI), la délégation des associations juives argentines (DAIA) et le Comité national arménien d’Argentine. Cet événement a aidé le législateur provincial à reconnaître officiellement le génocide.

Le 11 janvier 2007, l’État argentin a promulgué la loi nationale 26 199, qui établit que le 24 avril de chaque année, on se souviendra de la « Journée d’action pour la tolérance et le respect entre les peuples » à la mémoire du génocide arménien et invite les provinces à y adhérer. Les provinces qui ont déjà adhéré à la loi nationale sont les suivantes : Buenos Aires, Catamarca, Chaco, Chubut, Córdoba, Corrientes, Entre Rios, Jujuy, La Pampa, La Rioja, Mendoza, Misiones, Neuquén, Rio Negro, Salta, San Luis, San Juan, Santa Cruz, Santa Fe, Tucuman et Tierra del Fuego, ainsi que la ville autonome de Buenos Aires. Les provinces de Santiago del Estero et de Formosa n’ont toujours pas adhéré à la reconnaissance nationale.

par Stéphane le dimanche 7 octobre 2018
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés