Soutenez Armenews !
SOUVENIR Rubrique

Le Premier ministre Pashinyan et le Catholicos Karékine II rendent hommage aux victimes du pogrom de Soumgaït


Dans les derniers jours de février 1988, la population arménienne de la ville de Soumgaït, une cité ouvrière située près de Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan, a été victime de massacres planifiés et exécutés avec la complicité des autorités locales et sans intervention du pouvoir central de Moscou. Accompagnés de violences massives, de viols, de meurtres, d’incendies, de rapine et de destructions de biens, ces pogroms des 27, 28 et 29 février 1988 ont visé la population arménienne de cette ville laissée pendant trois jours sans défense. Le nombre exact des morts et des personnes violentées demeure à ce (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés