ARMENIE

Les législatives auront lieu avant juin 2019, souligne N. Pachinian


L’Arménie organisera ses prochaines élections législatives anticipées avant juin 2019, a déclaré le premier ministre Nikol Pachinian dimanche 2 septembre. “Les élections anticipées auront lieu en mai ou dans la première dizaine de juin”, a précisé le Premier ministre dans un message vidéo diffusée en live via Facebook.

N. Pachinian a rappelé les termes de la Constitution selon lesquels des élections législatives anticipées ne peuvent être tenues en Arménie que quand le premier ministre démissionne et l’Assemblée nationale ne parvient pas à élire un nouveau premier ministre à deux reprises dans un délai de deux semaines.

“Mais les citoyens veulent certaines garanties de telle sorte qu’ils n’aient pas à faire une nouvelle révolution après la démission supposée du premier ministre”, a-t-il ajouté.

Il a souligné que son équipe travaillait actuellement sur des amendements constitutionnels qui seront soumis bientôt au Parlement, de telle sorte que l’Assemblée nationale puisse prononcer sa dissolution sans que le premier ministre démissionne. “Dans ce contexte, nous allons avoir des discussions politiques et adopterons des décisions communes après consultations avec le peuple”, a poursuivi N. Pachinian, qui se prépare donc, lui aussi, a taillé la Constitution à sa mesure faute d’assumer pleinement le processus révolutionnaire qu’il enclenché.

S’exprimant sur les relations arméno-turques, qui ont été quelque peu affectées ces derniers temps, comme l’ont montré l’entretien téléphonique entre MM. Poutine et Kotcharian et peut-être aussi le nouveau contrat de ventes d’armes russes à l’Azerbaïjdan, d’un montant de 5 milliards de dollars, N. Pachinan, qui n’a cessé d’affirmer qu’il allait les porter à un niveau sans précédent, a révélé qu’il allait effectuer très prochainement une visite à Moscou pour y rencontrer e le président russe Vladimir Poutine, qui rencontrait au même moment le président azéri I. Aliev avant de rencontrer le président Erdogan le 7 septembre. « Ce sera notre 3e rencontre », a-t-il indiqué en ajoutant : “Je suis convaincu que nous allons évoquer un large éventail de sujets à notre agenda bilateral et trouver des solutions”.

par Garo Ulubeyan le mardi 4 septembre 2018
© armenews.com 2020


 

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés