SOAD

Heavy rock et sonorités arméniennes : l’album de Daron Malakian


Si l’on en croit les récentes déclarations de Serj Tankian, le groupe System of a down n’est pas près de ressortir un album de sitôt... Alors, que les fans patientent avec Dictator de Daron Malakian And Scars On Broadway. Le guitariste de SOAD revient avec son groupe (à noter l’absence du batteur de System John Dolmayan, pourtant présent sur le premier opus du groupe) pour un nouvel album enregistré... en 2012 ! Un univers rock heavy, avec une pointe de sonorités arméniennes.

<span class="caps">JPEG</span> - 26.4 ko

Depuis six ans, Daron Malakian a travaillé sur un album sans jamais pouvoir le terminer. C’est seul, qu’il l’a enregistré, avec dès le départ la ferme intention de l’ajouter au répertoire de Scars On Broadway, son autre groupe, qu’il a lancé pendant la pause de SOAD au milieu des années 2000. « Ça a été dur d’être patient », a t-il confié à Rolling Stone US, dans une interview fleuve, où le musicien parle de ses origines, de son héritage. Une thématique au cœur du premier single de l’album, Lives : « Pour moi, il s’agissait de parler de comment les Arméniens ont survécu au génocide. J’ai toujours entendu dire que nous étions des victimes, et on a toujours vu des photos de nos ancêtres et de nos arrière-grands-parents, la tête coupée. Je voulais écrire une chanson qui remonterait le moral et qui rappellerait que, certes beaucoup de gens sont morts, mais qu’ils y avaient aussi des survivants. C’est un hommage à tout ce chemin parcouru. Le clip complète très bien le morceau ».

Clip de la chanson Lives :

Claire Barbuti

par Claire le mardi 21 août 2018
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés