DIPLOMATIE

Aucun voyage en Iran n’est prévu dans l’agenda de Pachinian


Le Premier ministre Nikol Pachinian n’a pas encore organisé sa première visite en Iran, a annoncé hier le ministère des Affaires étrangères.

Armen Grigorian, secrétaire du Conseil de sécurité arménien, a annoncé un voyage « à venir » de Pachinian à Téhéran après avoir rencontré l’ambassadeur iranien en Arménie, Seyed Kazem Sajjad, la semaine dernière. Mais il n’a précisé aucune date possible.

« Pour autant que nous sachions, une telle visite n’est pas à l’ordre du jour du Premier ministre en ce moment », a déclaré à la presse Anna Naghdalian, une des porte-paroles du ministère des Affaires étrangères.

« Des visites de différents niveaux en Iran sont prévues pour cette année, mais aucune date précise n’a encore été fixée », a-t-elle ajouté.

Naghdalian a souligné dans ce contexte que l’Arménie est attachée à sa « relation spéciale » avec l’Iran, qui ne doit pas être affectée par les « développements géopolitiques ».

Le président iranien Hassan Rouhani a téléphoné à Pachinian le 14 mai, une semaine après son élection au poste de Premier ministre. Rouhani se serait plaint de la décision du président américain Donald Trump de se retirer d’un accord international de 2015 sur le programme nucléaire iranien et de réimposer des sanctions économiques à Téhéran.

Le nouveau gouvernement arménien a clairement fait savoir qu’il poursuivrait des projets économiques conjoints avec la République islamique malgré ces sanctions. Pachinian a appelé à « un nouvel élan » pour les relations arméno-iraniennes quand il a rencontré Sajjad le 8 juin.

par Claire le mercredi 15 août 2018
© armenews.com 2020


 

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés