Soutenez Armenews !
REVUE DE PRESSE Rubrique
"

Pourquoi Israël ne reconnaît pas le génocide arménien


Lorsqu’on se trouve au sommet de la colline de Tsitsernakaberd, qui surplombe la capitale arménienne d’Erevan, on est frappé par une ressemblance singulière : la vue rappelle celle du mémorial Yad Vashem, construit pour honorer la mémoire des six millions de Juifs assassinés pendant la Shoah.
Yad Vashem, qui est lui aussi bâti sur une colline, abrite l’allée des Justes parmi les nations ; des arbres y ont été plantés pour commémorer les personnes non-juives qui ont sauvé des Juifs. À Erevan, on demande aux dirigeant·es (et autres dignitaires) de pays étrangers de planter des arbres pour saluer la mémoire (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.